L'inventaire des sources, c'est reparti !

L’arrivée de Carine Beuchat au sein de l’équipe du Parc pour un stage de 6 mois permet de reprendre l’inventaire des sources entrepris en 2017 et mis en pause l’année dernière. Fraîchement titulaire d’un master en biologie, écologie et évolution de l’Université de Fribourg, Carine va sillonner le Parc afin de recenser les sources et terminer le travail de fourmi entrepris par les bénévoles de la « chasse aux sources ». La quinzaine de volontaires a déjà parcouru une grande partie du territoire du Parc, et recensé environ 350 sources.

Les milieux des sources, les sources elles-mêmes et les marais suintants ont rapidement été identifiés comme nécessitant des mesures de protection urgentes dans le cadre de l'étude du renforcement de l’Infrastructure écologique publiée en 2019. Ces milieux sont extrêmement fragiles et la plupart des espèces qui leur sont inféodées figurent sur les listes rouges. Des solutions, souvent faciles à mettre en œuvre, existent pour protéger et améliorer la qualité de ces lieux de vie à la riche biodiversité. Le projet est mené en étroite collaboration avec l’Office de l’environnement du Canton du Jura. Toutes les communes du territoire jurassien du Parc devraient être prospectées d’ici à la fin de l’année et des revitalisations sont prévues à l’automne. Les prospections se poursuivront durant l’année 2021 sur les communes neuchâteloises et bernoise ce qui permettra de compléter l’inventaire de sources sur l’ensemble du périmètre du Parc.

Website by moxi ltd.